UDI

UDI, le réveil de la politique

vendredi 24 novembre 2017

Intervention de Jean-Pierre Plonquet lors du vote pour la désignation du maire de Paris le jeudi 23 novembre 2017



C’est aujourd’hui un temps important pour la vie de l’arrondissement.
Il convenait donc d’en être partie prenante.
Ma décision de participer au vote intervient dans une période de recomposition politique.
A l’évidence, les partenariats d’hier ne sont plus exactement ceux d’aujourd’hui.
Cette recomposition touche tous les niveaux de la vie politique, y compris à Paris. Le Conseil de Paris qui s’est tenu cette semaine l’a bien montré.
Cette recomposition touche évidemment également le 4e. Les difficultés qui ont prévalues en amont de cette élection en sont aussi une illustration.
Ma participation aujourd’hui à l’élection n’est pas celle d’un vote pour ou contre quelque chose ou quelqu’un.
C’est l’expression d’une affirmation, celle de l’importance d’un centre présent, visible et acteur de la vie politique parisienne et de sa transformation.
Cela s’est donc exprimé par un vote pour le parti qui s’approche le plus de notre vision politique, à savoir LREM.
Ma famille politique, le Parti Radical Valoisien, qui va très bientôt se réunifier avec le Parti Radical de Gauche, ainsi que l’UDI dont nous faisons partie, portent un regard bienveillant – sans omettre la vigilance - aux actions de la majorité présidentielle et de son gouvernement.
Mon action dans les semaines et moi à venir va s’inscrire dans cette ligne.
Je souhaite également dire combien le travail avec Vincent Roger s’est fait – et se fait – avec intelligence et ouverture. Je souhaite bien sur que cela continue à l’avenir.
J’espère, enfin, que l’esprit d’ouverture et de tolérance qui a régné jusqu’alors dans le conseil d’arrondissement sera perpétué.
Les enjeux qui vont être ceux de la fusion des arrondissements 1 2 3 4 l’exigent.
Tous mes meilleurs vœux républicains de réussite au nouveau Maire de Paris 4e.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire